Publié le

Les codes du Personal Branding – partie 1

Ce qu’il faut faire !

Lire par la partie 2 : ce qu’il ne faut surtout pas faire !

Il peut être difficile de déterminer la frontière entre «  pas assez » et « trop » s’agissant du Personal Branding (ou Marketing Personnel). Ce petit mémo, nous vous le partageons pour qu’il soit votre référence en moment de doute.

Marketing Personnel

Ce qu’il faut faire:

  • Utiliser un vocabulaire vivant et commun.
  • Raconter des histoires. Mettez en scène ce qui vous rend différent, les services que vous rendez.
  • Mettre votre personnalité en avant. Il faut que l’on ressente que c’est votre passion.
  • Emprunter l’éclat des marques. Avez-vous travaillé pour une compagnie reconnue ? Avez-vous été dans un établissement prestigieux ? Associez votre image à ces marques pour donner un brillant supplémentaire à la vôtre.
  • Répéter votre mission à tout va. Des recherches ont prouvé que ce qui est familier/répétitif nous apparait comme bon;
  • Etre consistent. Choisissez une ou deux idées auxquelles vous souhaitez être identifier et répétez les dans tous vos réseaux sociaux et profils.
  • Faire de la recherche. Vous ne saurez jamais ce qui vous différencie des autres si vous ne faites pas de recherches, ni d’études de votre environnement. Au travail.

 

 

Ce qu’il ne faut pas faire:

  • Parler de vous à la 3e personne. Vous êtes un individu, vous souhaitez faire des affaires sur la base de la confiance et de la proximité. Ne parlez pas de vous à la 3e personne
  • Formuler votre mission différemment de votre devise. La répétition est pédagogique, toutefois trop le faire devient agaçant.
  • Ne diffamer pas vos concurrents. La raison d’être de votre Marketing Personnel est de vous distinguer du lot. Vous ne devez pas le faire en salissant vos concurrents. Focalisez-vous sur ce que vous faites, pas sur ce que vos concurrents font.
  • Parler uniquement de vous. Exprimer votre valeur selon les termes de votre audience cible. Vos publications doivent autant être à propos d’eux que de vous.
  • Modifier légèrement votre mission de temps en temps. Pour que votre nom marque les esprits, vous devez avoir une mission claire. Toutefois, sachez la modifiez légèrement (changer sa formulation, rajouter de petits éléments) au besoin, mais sans rendre vos prospects confus.
  • Vous octroyer un label. Si vous avez travaillé pour Apple, oui vous pouvez vous en prévaloir et faire jouer leur éclat en votre faveur. Mais si vous n’avez aucune connexion avec cette compagnie, ne vous mettez pas dans la mettre phrase que Steve Jobs. Cela n’aura pas un impact positif mais bien le contraire – vous donnerez une image désespérée de vous.

En 20 lignes, impossible d’entrer dans tous les détails mais je serai content de le faire à la demande. Pour cela, abonnez vous à ma newsletter, retrouvez moi sur Twitter ou suivez ma chaine Youtube, posez vos questions dans la section commentaires. J’y répondrai personnellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *