Publié le

iTunes Music download : une fin programmée

C’est un fait, le streaming est le nouveau roi dans le monde de la consommation de la musique.
Apple a son bébé dans cette famille de produit, c’est APPLE MUSIC.

Apple a également un autre service qui symbolise le passage au digital (MP3), c’est iTunes.
Que l’on appellera ici Apple Music Downloads (pour la section musique) car iTunes s’est élargi aux films, séries et autres produits.

C’est donc sur Apple Music Downloads que les rumeurs actuelles de fin de service sont fortes.
Les utilisateurs s’en étant écartés pour consommer principalement le streaming, les revenus fondant comme neige au soleil, le géant de la Silicon Valley devrait annoncer officiellement l’interruption de ce service le 31 Mars 2019.

Cela veut dire qu’au 31 Mars 2019, une feuille de route sera communiquée à tous les artistes / labels qui ont leurs produits sur Itunes de la fin progressive de ce service.

Préparez vous, démarrez la transformation de vos stratégies vers le Streaming si ce n’est pas déjà fait.

En 20 lignes, impossible d’entrer dans tous les détails mais je serai content de le faire à la demande. Pour cela, abonnez vous à ma newsletter, retrouvez moi sur Twitter ou suivez ma chaine Youtube, posez vos questions dans la section commentaires. J’y répondrai personnellement.

Publié le

5 conseils pour lancer son album

5 conseils pour lancer votre album

Votre album est déjà prêt techniquement. Vous avez 300 CDs entre vos mains et la version numérique dans votre ordinateur. Tout le travail administratif est fait : enregistrement des droits d’auteur, contrats avec les différents contributeurs (paroliers, musiciens, …) de l’album.

Maintenant la sortie de l’album est pour demain, que faire ?

Conseil 1 : Changer de casquette

Un arbre tombe en pleine forêt. L’arbre est-il tombé ?
Autrement dit, soyez prêt à mettre 80% de vos forces dans la promotion de votre album.
Soyez prêt à mettre 2 fois plus de temps dans la promotion que vous avez mis dans la production de l’album. Changez vos habits de studio pour porter ceux du marketeur, changez de casquette et d’état d’esprit. Vos nouveaux mots d’ordre sont : communication, promotion, distribution, spectacles.

Conseil 2 : Spectacles

L’album est sorti, il y a 2 manières de le présenter. Sous forme physique (MP3) / digitale (CD) ou en spectacle. Soyez prêt à prester et à donner des spectacles dès le jour de sortie de l’album.
Multiplier les apparitions live, développer un SHOW (à l’américaine) autour de votre concept. Allez partout où c’est possible pour le présenter.

Conseil 3 : Média

Une fois que l’album est sorti. Vos meilleurs partenaires sont les médias (presse écrite, radio, TV, internet). Vous avez normalement déjà une liste de contacts médias. Activez les et en parallèle développer cette liste. Chaque organe de presse (médias) a sa manière de travailler – vous avez le devoir de la connaitre pour leur envoyer votre kit promo qui sera bien accueilli.

Conseil 4 : Communication Directe

Passer par les médias pour prêcher la bonne nouvelle c’est bien, mais surtout ne pas négliger la communication directe avec vos amis, fans.
Vous avez normalement déjà une liste d’emails; lancez (poursuivez) votre programme de lettre d’information vers cette liste. Créez des fils de messages personnalisés vers chaque membre de votre liste. Évitez les messages groupés quand c’est possible.
Utilisez tous les canaux de communication à votre disposition (sms, appel, email, whatsapp, site web) après en avoir demandé la permission.

Conseil 5 : Distribution

L’album est sorti. Vous y avez travaillé ardemment pour que les mélomanes l’écoutent, l’apprécient et se le procurent.
Soit gratuit, soit payant, l’objectif est que l’album soit disponible partout.
Optez pour une distribution digitale (déjà programmée) car c’est là où l’industrie musicale est déjà mais ne négligez pas le bon vieux CD traditionnel, et pour lui également ayez une stratégie de points de vente.

Un Conseil de plus : Marketez et Innovez

Alimentez-vous d’ articles, de podcasts, de vidéos sur le marketing de la musique. Plus vous ferez preuve d’ innovation dans le marketing de votre album, plus vous avez de chance de le faire découvrir. L’album n’atteindra pas le succès tout seul mais en y travaillant tous les jours.

Si ces 5 conseils pour réussir la sortie de votre album attisent votre appétit, retrouvez Sol’e sur Twitter ou suivez sa chaine Youtube et posez vos questions dans la section commentaires. Il y répondrai personnellement.

Twitter : @happywebconsult
Youtube : bit.ly/SoleYT

VIDEO DE L’ARTICLE

Publié le

5 conseils pour lancer son album (Facebook Live)

Vous êtes vous déjà demandé comment réussir la sortie de votre album ?
Sol’e Le Jazzy Rapper est à son 7e album. Artiste – entrepreneur indépendant, il l’a toujours fait seul ou avec une équipe réduite. Il nous partage 5 conseils pour lancer son album en Live Sur Facebook.

Rendez vous ce dimanche 25 Février à 15h GMT.

Après le Live vous pourrez revoir la vidéo sur Youtube

Publié le

Comment préparez la sortie de son album ?

Pour beaucoup d’artistes, une fois que l’album est dans la boite, les efforts cessent.
Conséquence : l’album n’atteint pas les espoirs mis en lui.
Si vous ne me suivez pas encore sur Twitter, c’est le moment de le faire ici.

Déjà en 2012, nous avons étudié le cas de Nas avec son album Life is Good.
Cette étude de cas, petite pépite de nos archives, est intéressante à (re)découvrir.

C’est vrai que l’industrie a évolué depuis lors mais certains principes sont universels.

Vous pouvez la télécharger ici.

Name *

Email *

Bonne lecture.

 

Publié le

More than your Music : créer de la valeur

créer de la valeur

Notre projet vise à aider les artistes à développer leurs activités.

Il n’y a pas que la musique dans la vie. Le fan qui apprécie votre morceau/album, peut être aime t’il également la pochette de votre album, ou bien il voudrait rapper/chanter sur l’instrumental de votre titre phare. Et cet abonné Youtube qui regarde en boucle vos vidéos, les clips ou même les délires en studio, vous pensez à lui ?

Il n’y a pas que la musique dans la vie, vous pouvez créer beaucoup plus de valeur que cela.

créer de la valeur

Vous êtes un artiste, un infographe, un vidéographe, un illustrateur, un dessinateur, un beatmaker, un musicien : Comment créer de la valeur ?

Pensez consommateur, nous sommes dans l’ère du contenu et avec les accès de plus en plus faciles et nombreux à la technologie, ces consommateurs sont gourmands.

C’est l’opportunité de leur donner des contenus de plus en plus variés (plus d’audio, de vidéos, d’images et de texte).

Mais ce qui fera la différence entre vous et un autre, c’est la productivité. Parce que le consommateur est gourmand il faut tout le temps le nourrir. Et pourquoi pas avec des séries ?

Oui, les séries. Pensez télévision, voyez vous le phénomène actuel. Les séries ont pris le pouvoir. On s’accroche à son écran tous les jeudis pour voir SA SERIE FAVORITE.

Inspirez vous et faites de même.

En 20 lignes, impossible d’entrer dans tous les détails mais je serai content de le faire à la demande. Pour cela, abonnez vous à ma newsletter, suivez ma chaine Youtube, posez vos questions dans la section commentaires. Je réponds à toute.

Publié le

Vendre plus : Le merchandising musical

merchandising musical

Cet article est dans la série  » L’Argent de la musique  » Un guide pour les artistes
Premier article de la série : Le système a changé

Le déclin des ventes de disques est un phénomène bien installé aujourd’hui en 2017. Le phénomène est mondial, l’industrie du disque s’est transformé ; on a vu apparaître des deals à 360°, des labels spécialisés dans les concerts Live.

Ici je m’intéresse aux artistes « locaux » évoluant dans de petits marchés. Je partage des idées pour vendre plus dans cet environnement pessimiste global.

Pourquoi pas le Merchandising ?

merchandising musical

Oui oui, par défaut, vous pensez tshirt
Aujourd’hui, c’est le « go-to » move. Et meme là, question, est ce que vous le faites bien ?
Pour vendre plus, il ne faut pas agir comme un musicien mais comme un marketeur.
Lancez votre marque, mettez quelqu’un dont c’est le métier à sa tête ou faites tout simplement un partenariat avec un designer.

Au delà des tshirts, les possibilités sont bien plus nombreuses.
Pensez clefs usb, DVD de concert, casquettes, bracelets, stickers, parapluies, etc.
En bref, faites preuve de créativité et surtout otez votre casquette de musiciens pour porter celle de BRAND Manager.

En 20 lignes, impossible d’entrer dans tous les détails mais je serai content de le faire au cas par cas. Pour cela, abonnez vous, posez vos questions dans la section commentaires et suivez le blog vidéo sur ma chaine Youtube.

Publié le

Décrypter le Beatmaking – comment vendre des beats sur Internet ?

Ce blog a aussi une mission pédagogique – ici une notice pour commencer à vendre vos beats sur Internet.

Vous faites des compositions que vous vendez en local. Maintenant vous souhaitez élargir votre clientèle en utilisant Internet; mais par où commencer ?

  1. Créer un compte Paypal.
    Ce sera le mode de paiement privilégié de vos clients, mais pas le seul.
    Ce sera votre compte en ligne.
  2. Ouvrer un compte Soundcloud avec au moins l’option Professionnel
    Vous y posterez vos compositions fréquemment.
    Ce sera votre réseau social pour la musique.

3. Ouvrer une chaine Youtube
Vous y posterez les vidéos musicales de vos compositions.
Ce sera votre réseau social pour vous faire découvrir et aller chercher de nouveaux clients.

4. Ouvrer une boutique BANDCAMP
C’est elle qui  va se charger de la vente à proprement dit des vos compositions (individuellement ou au format BeatTape).
Ce sera votre collecteur de sous.

5. Ouvrer un site internet
personnalisé que les clients vous référent facilement et reviennent eux même facilement dans votre boutique.
Ce sera l’interface qui va rassembler tous les besoins de vos clients.

Assurez de mettre ces 5 points en pratique et commencer à vendre vos compositions.

En 20 lignes, impossible d’entrer dans tous les détails. Pour plus, abonnez vous, posez vos questions dans la section commentaires et suivez le blog.

Publié le

Décrypter le Beatmaking – les différents contrats des beats sur Internet

Production en vente

Ce blog a aussi une mission pédagogique – ici le volet juridique des beats vendus/achetés sur Internet.

Aujourd’hui, pour acheter des beats (compositions) préfaites sur internet c’est très simple. Lancer une recherche google avec les mots-clefs beat ou instrumental et vous vous ouvrez la porte de cet univers.

De nombreux beatmakers ont investi les réseaux sociaux (soundcloud, youtube, …) pour y présenter leur talent avant de vous donner rendez-vous sur leur site où se trouve leur boutique.

Généralement, les termes d’achat d’un beat sur Internet se classent en 3 catégories :

Production en vente

Par ordre croissant de cout

  • les beats en leasing (non exclusifs)
    • Les gratuits : Sont souvent taggués de la signature vocale du beatmaker
      Ne peuvent pas etre utilisé à des fins commerciales, le beatmaker doit etre mentionné dans les crédits
    • Les payants : Au format MP3 ou WAV, l’option d’obtenir l’instrumental piste par piste pour personnaliser le mix existe. Usage commercial possible.
      Pas de tag du beatmaker mais il doit être mentionné dans les crédits du morceau. Le beat peut etre acquis par d’autres artistes après vous.
  • les beats en leasing (exclusifs)
    • Idem que le leasing payant plus haut. Le beat ne peut etre acquis par d’autres artistes après vous.
  • les beats à la demande
    • Le beatmaker vous fait une composition sur mesure.

C’est l’utilisation que vous (l’artiste) allez en faire qui motive l’option contractuelle à prendre. Si vous êtes artiste indépendant, suivez juste cette règle : chaque sou dépensé doit être motivé.

En 20 lignes, impossible d’entrer dans tous les détails. Pour plus, abonnez vous, posez vos questions dans la section commentaires et suivez le blog.

Publié le

Décrypter le beatmaking – Interview avec Shy FX (Cameroon) -Part2

Nous avons aussi un rôle pédagogique : ici le décryptage du beatmaking – l’art de faire des compositions.

Toujours sous formats très courts pour vous faciliter la compréhension.
Shy FX, un beatmaker du Cameroun du label AGRESSIV est notre invité.

Si vous avez des questions sur le sujet, n’hésitez pas à les poser dans la section commentaires. J’y répondrai personnellement, et peut être que cela inspirera le prochain article.
Pour plus de news de ce type, abonnez vous au blog ou à la mailing list.
Montrer votre soutien par un » j’aime » sur l’article.